Le Titane

Le titane fut découvert par le révérend William Gregor en 1791 à Creed, aux Cornouailles, Angleterre et, indépendamment, par M.H. Klaproth en 1795 à Berlin, Allemagne.

Le titane est un métal dur, argenté et satiné, obtenu par réduction avec du magnésium ou du calcium à partir de son tétrachlorure. C'est un élément relativement abondant car il est présent dans la croûte terrestre à hauteur de 5600ppm. Il forme un revêtement protecteur d'oxyde et est donc résistant à la corrosion bien que le métal en poudre brûle au contact de l'air. Le titane tend à être inerte aux basses températures mais se combine à divers réactifs aux températures élevées.

Le titane et ses alliages sont caractérisés par leur légèreté, leur résistance mécanique et à la corrosion et sont utilisés à grande échelle dans l'industrie aérospatiale. De plus, ces propriétés rendent ce matériau intéressant pour les applications médicales (la prothèse du col du fémur, par exemple). Le dioxyde de titane TiO2 est utilisé comme pigment blanc dans les peintures et les plastiques grâce à ses bonnes qualités opacifiant. Ce même matériau est également utilisé pour la fabrication de verre solide et résistant à la chaleur, le TiO2 remplaçant une certaine quantité de soude. Le carbure de titane est utilisé pour la fabrication de carbures cémentés.